Un lecteur nous écrit :
samedi 25 août 2012, par Admin - 3 commentaires

JYT écrit :

Cette "fin de semaine", le policier municipal m’a remis gracieusement une contravention pour stationnement illicite dans une zone dite "arrêt minute" (sans "s"). Je ne conteste pas le fait d’avoir laissé ma voiture à cet emplacement plus d’une minute mais je trouve (et je ne suis pas le seul) que le décret et la façon de l’appliquer sont très discriminant pour les Groisillons (et tous ceux qui paient des impôts sur l’île).

Il n’est plus possible d’accompagner sa famille pour le départ du bateau ni d’aller chercher une personne invalide qui rentre sur Groix.

L’usage du quai Tristan serait il réservé à quelques uns et en particulier à la compagnie Océane qui squatte une bonne partie de l’espace dont bénéficiait jadis les transports (taxis et bus) ? Comment se fait-il qu’une telle superficie de l’espace publique soit interdite au public ; je croyais que l’intérêt général passait avant l’intérêt particulier, quelle naïveté.

J’en profite pour demander au responsable ad-hoc comment faisait le précédent délégataire de service pour n’occuper que le quart (et encore) de la surface actuellement occupée ?

Question subsidiaire : y a-t’il un loyer perçu par la commune ou l’état pour cette occupation du domaine publique ?

Bonjour chez vous. JYT

3 Messages de forum

  • Un lecteur nous écrit :

    25 août 2012 17:28

    ne comptez surtout pas avoir une réponse ici du responsable ad hoc .... déjà qu’il ne répond pas aux courriers qui lui sont adressés en mairie !!
    Nadine, une citoyenne

    • Un lecteur nous écrit : 26 août 2012 12:00, par annie quintin

      le 26 aout .. que dire un seul taxi stationne emplacement taxi de retour a groix et pan 35euros
      motif reserve aux taxis avis a ce policier municipal que je suis en possesion de ma carte professionel
      une plainte a groix n aboutissant pas je me deplacerais a lorient afin de contester et demontrer un abus de pouvoir affaire a suivre

  • Un lecteur nous écrit :

    13 décembre 2012 19:37, par Corto Maltese

    En principe, le stationnement "minute" est limité à 10mn.
    Afin de pouvoir vérifier ce temps, il est nécessaire d’utiliser le nouveau disque de stationement Européen, dont les séquences de temps sont figurées par tranches de 10 mn... !!
    Je vous joint le décret :

    "Un décret instituant un nouveau disque de stationnement est paru au JO du 21/10/2007. Il modifie l’article R-417-3 du Code de la Route.

    Qu’est ce que ce nouveau disque ?
    C’est une variante du disque auquel nous sommes habitués. Il permet de favoriser la rotation des véhicules en limitant la durée de stationnement qui reste gratuit.

    En quoi est-il différent du disque précédent ?
    Le disque précédent comportait 2 fenêtres « heure d’arrivée » et « heure de départ » avec une amplitude de stationnement maximale de 1h30.

    Ce nouveau disque ne comporte qu’une seule fenêtre, l’automobiliste indique uniquement son heure d’arrivée.

    Le temps maximal autorisé n’est plus « standard » mais déterminé librement par la collectivité. Des panneaux de signalisation informent l’usager de la durée de stationnement autorisée.

    L’intérêt du dispositif
    Les enquêtes stationnement du Certu [1] montrent que le stationnement réglementé est souvent une option retenue par les villes, notamment les moyennes, voulant instaurer la rotation du stationnement auprès des commerces sans pour autant faire le choix du stationnement payant.

    Ce système dispense la collectivité d’investissements lourds et bénéficie d’une bonne acceptabilité sociale.

    Cependant, et c’est primordial, il ne suffit pas d’instaurer le nouveau disque, encore faut-il prévoir et organiser la surveillance du stationnement pour que l’objectif attendu soit atteint. Il y a lieu également d’accompagner l’introduction de ce disque par une vigoureuse campagne d’information.

    La mise en oeuvre
    L’arrêté du 6 décembre 2007 (voir ci-contre) complète le Décret précité et décrit concrètement le dispositif et sa mise en œuvre.

    En quelques mots :

    les automobilistes devront utiliser un modèle type [2] dont les formes, dimensions, assemblage, … sont strictement définis (voir annexes de l’arrêté) ;
    la graduation en heures, demi-heures et surtout tranches horaires de dix minutes permet aux villes de moduler plus finement la durée de stationnement maximale autorisée ;
    les indications portées sur le recto du disque sont très encadrées. En revanche, le verso « peut comporter signes, inscriptions [3], image ou dessin, pourvu qu’ils ne soient pas contraires à l’ordre public et aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur » ;
    le dispositif antérieur peut être utilisé jusqu’au 31/12/2011 [4].
    modèle du disque
    Le Décret est disponible sur www.legifrance.gouv.fr.

    Bon courage pour votre éventuelle contestation, la police municipale de Groix étant, par expérience personnelle, assez peu encline à la compréhension !!!!